Pascal TANGUY

Meilleur Ouvrier de France (Charcutier-Traiteur) - Consultant


Le capital confiance et sympathie de la clientèle vis-à-vis des boulangeries, permet de proposer de nouvelles gammes de produits (snacking, plateaux repas, cocktail, réception ...).

La boulangerie est encore un des rares secteurs alimentaires où il y a de réelles possibilités d’extension.

 

Etant formateur en snacking, je ne cesse de constater lors de mes visites en entreprises, la multitude de produits vendus que nous n’aurions jamais eu l’idée de proposer il y a quelques années en arrière (ex : œufs en gelée, pâté croûte, bouteille de vin ...)

 

Dans le cadre de créations de boulangeries, souvent tenues par des gestionnaires purs, la partie snacking est mise en priorité, puis vient la partie boulangerie pour finir par la partie pâtisserie qui est dans bien des cas remplacée par un esprit « tarterie ».

 

Pour finir, le potentiel snacking dans l’avenir va continuer à se développer.

Il faut maintenant prendre ces parts de marché car de gros industriels ou franchises misent déjà beaucoup dessus, preuve du gros potentiel.